Écrire Abdel Jalil al Basha (h), secrétaire général du parti Oumma Réforme et renouveau

... Yaqoub Yahya (h), 53 ans, ancien militaire ; Kabbashi Khater Mohammed Ahmad (h), 45 ans, commerçant ; Tawer Osman Tawer (h), 58 ans, ancien militaire ; Ahmad Salman (h), 35 ans, secrétaire d’Abdel Jalil al Basha AFR 54/002/2007 - Informations complémentaires sur l’AU 241/07 (AFR 54/051/2007 du 7 septembre 2007) Les cinq hommes dont les noms figurent ci-dessus, qui étaient détenus au secret, ont été transférés dans le quartier principal de la prison de Kober le 21 septembre. Ils sont maintenant emprisonnés avec les 26 autres prévenus jugés dans le cadre de la même affaire qu’eux et sont également autorisés à recevoir des visites de leurs proches et de leurs avocats. Ils peuvent faire de l’exercice dans une cour et reçoivent de la nourriture apportée par leur famille. Il semble qu’ils aient bénéficié de soins médicaux. Ahmad Salman, qui avait besoin d’être soigné après avoir été torturé, a été conduit par des représentants du ministère public chez un chirurgien le 16 septembre pour y être examiné. Son certificat médical fait état d’un gonflement de son testicule gauche et d’une coupure au niveau de son mention. Ces traces correspondant aux tortures qu’il affirme avoir subies : ses tortionnaires lui auraient donné des coups de pied entre les jambes et l’auraient battu violemment dans le dos tandis qu’il avait les yeux bandés, de telle sorte qu’il se serait cogné contre un mur et ouvert le menton sur deux centimètres. Tous les détenus ont rédigé des déclarations dans lesquelles ils ont décrit les différents (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse