Écrire Angkhana Neelaphaijit (f)

ASA 39/001/2008 - AU 54/08 Amnesty International est profondément inquiète pour la sécurité d’Angkhana Neelaphaijit, militante active des droits humains dans le sud de la Thaïlande et épouse de Somchai Neelaphaijit, un avocat spécialisé dans la défense des droits humains qui a « disparu ». Cette femme bénéficie actuellement d’un programme de protection des témoins, mais elle craint d’être encore plus en danger lorsque les forces de polices reprendront la responsabilité d’assurer sa sécurité, le mois prochain. Angkhana Neelaphaijit a été placée sous protection dans le cadre d’un programme gouvernemental après qu’une procédure judiciaire a été engagée, en 2004, au sujet de la « disparition » de son mari Somchai Neelaphaijit, survenue le 12 mars 2004. Personne n’a revu ce dernier depuis cette date et il est présumé mort. Cinq policiers sont mis en cause dans cette affaire, qui continue d’être instruite bien que le gouvernement thaïlandais tarde encore à assumer la responsabilité qui lui incombe d’enquêter sur ces faits et d’amener les responsables présumés à rendre des comptes. La Loi sur la protection des témoins, qui s’inscrit dans la politique actuelle du gouvernement, prévoit que, dans les affaires où la police est impliquée, celle-ci ne participe pas à la protection des témoins. Le Service d’enquêtes spéciales (DSI) doit alors affecter des fonctionnaires civils dépendant du ministère de la Justice. Cependant, Amnesty International a appris qu’à compter du 1er mars 2008, ce service n’affecterait plus que (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.