Écrire Russie. Un Ouzbek, Azamatzhon Ermakov, peut-etre victime d’une disparition forcée

AU 330/12, index AI : EUR 46/045/2012, 9 novembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 DÉCEMBRE 2012 À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Azamatjon Ermakov a disparu après avoir été relâché à l’issue d’une période de détention le 2 novembre à Nijni Novgorod, en Russie. Il existe de sérieuses raisons de croire qu’il a été enlevé et renvoyé de force en Ouzbékistan, où il court le risque d’être torturé et de subir un procès inique et d’autres violations des droits humains. Le ressortissant ouzbek Azamatjon Ermakov s’est enfui en Russie en mars 2009. En novembre 2009, il a été arrêté à Nijni Novgorod, les autorités ouzbèkes ayant demandé son extradition. En Ouzbékistan, Azamatjon Ermakov avait été inculpé de participation à des groupes religieux extrémistes, incitation à la haine religieuse et autre, et tentative de renversement de l’ordre constitutionnel. Son extradition a été approuvée par les services du procureur général en Russie. Azamatjon Ermakov a fait appel contre cette décision, mais en vain. En décembre 2009, Azamatjon Ermakov a déposé une demande d’asile auprès du bureau du Service fédéral des migrations dans la région de Nijni Novgorod ; sa demande a été rejetée. Le 22 septembre 2010, la Cour européenne des droits de l’homme a enjoint à la Fédération de Russie de prendre des mesures provisoires, demandant à ce pays de ne pas expulser Azamatjon Ermakov jusqu’à ce que l’affaire soit complètement examinée par la Cour. Il a été remis en liberté le 13 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.