Écrire Bahreïn. Des hommes incarcérés pour outrage au roi

AU 326/12, MDE 11/065/2012, 8 novembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 DÉCEMBRE 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trois Bahreïnites ont été condamnés à des peines d’emprisonnement pour avoir offensé le roi de Bahreïn dans des messages publiés sur leurs comptes Twitter. Un quatrième homme est dans l’attente de sa condamnation pour la même infraction. Ils sont considérés comme des prisonniers d’opinion. Trois Bahreïnites ont été condamnés à des peines d’emprisonnement par la 4e chambre du tribunal pénal de première instance siégeant à Manama, la capitale. Le 1er novembre, Abdullah Alwi al Hashemi a été condamné à six mois d’emprisonnement et, le 5, Salman Abdullah Darwish et Ali Mohammad Ali se sont vu infliger des peines d’un et quatre mois, respectivement. Salman Abdullah Darwish devrait être libéré le 12 novembre puisqu’il a déjà purgé presque l’intégralité de sa peine. Les trois hommes dont les noms sont cités ont été inculpés d’« outrage public au roi dans des messages qu’ils ont publiés sur leurs comptes Twitter entre 2011 et 2012 » en vertu de l’article 214 du Code pénal bahreïnite, qui érige en infraction l’outrage au roi, au drapeau ou à l’emblème national. Un quatrième homme, Ali Abdul Nabi al Hayeki, est détenu pour la même infraction mais sa condamnation doit être prononcée le 12 novembre. Ces quatre personnes ont été arrêtées et inculpées mi-octobre. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.