Écrire Indonésie. Les autorités privent des chiites d’eau et de nourriture

AU 336/12, ASA 21/043/2012, 26 novembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 JANVIER 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités indonésiennes privent des chiites déplacés d’eau et de nourriture dans la province de Java-Est. Au moins 190 chiites déplacés à Java-Est, dont 69 femmes et 61 enfants, sont en danger depuis que les autorités gouvernementales locales ont cessé de les approvisionner en eau et en nourriture, prétextant un manque de fonds. Cette population, qui vient du village de Karang Gayam dans le district de Sampang (île de Madura), a été déplacée en août 2012 lorsqu’environ 500 individus hostiles aux chiites l’ont attaquée avec des armes tranchantes et des pierres. Une personne a été tuée et des dizaines ont été blessées. La foule a également mis le feu à 35 maisons abritant les chiites. Quatre personnes ont été inculpées depuis. À la suite de cette agression, cette population chiite a été relogée de façon provisoire dans un complexe sportif à Sampang, qui ne dispose que d’installations minimales. C’est là qu’elle vit depuis trois mois. Ces personnes n’ont pas accès à des soins médicaux, et les femmes et les enfants ne bénéficient d’aucune infrastructure qui leur soit dédiée. Le 18 novembre 2012, les autorités locales ont cessé d’alimenter le complexe sportif en eau, et le 22 novembre, elles ont interrompu l’approvisionnement en nourriture. Les chiites sont donc obligés d’utiliser le peu d’argent dont ils disposent pour acheter (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir