Écrire Israel. Le militant Bassem Tamimi, emprisonné pour avoir manifesté pacifiquement

AU 331/12, MDE 15/062/2012, 28 novembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 JANVIER 2013 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 6 novembre dernier, le militant palestinien Bassem Tamimi a été condamné à quatre mois de prison pour sa participation à une manifestation non violente contre les colonies israéliennes. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Deux manifestants palestiniens, dont le beau-frère de Bassem Tamimi, ont été tués par les forces de sécurité israéliennes pendant des mouvements de protestation organisés les 17 et 19 novembre 2012 pour dénoncer les attaques qu’Israël a récemment lancées contre Gaza lors de l’opération « Pilier de défense ». Le 6 novembre dernier, Bassem Tamimi a été condamné par un tribunal militaire israélien à quatre mois de prison et à une amende de 5 000 shekels (environ 1 000 euros) pour avoir participé à une manifestation le 24 octobre 2012. Dans le cadre d’un accord de réduction de peine, le juge militaire a également prononcé contre cet homme une peine de trois mois d’emprisonnement avec sursis, applicable pendant trois ans. Bassem Tamimi s’est senti obligé de négocier un tel accord car en manifestant pacifiquement, il a bafoué l’« Ordonnance militaire 101 », qui restreint illégalement le droit à la liberté d’expression et de réunion. Cet homme a été accusé par le tribunal militaire d’Ofer d’« interférence avec le travail d’un policier » et de « participation à une manifestation non autorisée ». Le chef (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.