Écrire Paraguay. La restitution de terres indigènes de la communauté sawhoyamaxa se fait attendre

Action complémentaire sur l’AU 162/12, AMR 45/007/2012, 7 décembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 JANVIER 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La communauté indigène sawhoyamaxa (Paraguay) n’a pas la possibilité de mener ses activités traditionnelles, pourtant essentielles à sa survie. Les négociations se sont rouvertes mais les autorités doivent encore prendre des mesures effectives pour veiller à ce que les intéressés puissent se réinstaller sur leurs terres ancestrales. En attendant, ceux-ci continuent de vivre dans le dénuement, le long d’une autoroute voisine. Le 11 octobre, des centaines de membres du Comité de coordination des responsables indigènes du Bajo Chaco ont bloqué l’accès au département du Chaco. Ils protestaient contre le fait que les autorités locales ne respectaient pas la décision prise en 2006 par la Cour interaméricaine des droits de l’homme, qui ordonnait au Paraguay de restituer à la communauté indigène sawhoyamaxa ses terres ancestrales. Selon les intéressés, les négociations entre le gouvernement et le propriétaire se sont rouvertes fin novembre à la suite de cette action. On les aurait informés que d’autres terres avaient été proposées au propriétaire en remplacement. Bien qu’ils se félicitent de la poursuite des négociations, les Sawhoyamaxas restent préoccupés par le manque de clarté des termes de ces pourparlers et le fait qu’on ne leur ait pas communiqué de calendrier convenable. Le parquet général est (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.