Écrire Chine. Wu Wai Sing est en instance de procès à la suite d’« aveux » forcés.

Action complémentaire sur l’AU 231/12, ASA 17/057/2012, 18 décembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 JANVIER 2013 Wu Wai Sing, un homme d’affaires âgé de 54 ans de nationalité américaine et domicilié à Hong Kong, aurait subi des actes de torture visant à le faire « avouer ». Il aurait confié à ses avocats qu’il « perd espoir » et n’est plus en mesure de résister à la torture et aux autres mauvais traitements qui lui sont infligés. Wu Wai Sing (également connu sous le nom de Vincent Wu) a été arrêté le 22 juin aux termes de l’article 294 (et non 254, comme indiqué précédemment) du Code pénal chinois, au motif qu’il était soupçonné de former une organisation criminelle. Il a été détenu au secret environ trois semaines et transféré dans plusieurs lieux de détention non officiels avant d’être emmené au centre de détention de Huidong, à Huizhou, une ville de la province du Guangdong, le 1er juillet. Wu Wai Sing a pu rencontrer ses avocats le 4 juillet. Il leur aurait alors expliqué que les personnes qui l’ont interrogé l’auraient roué de coups à plusieurs reprises, l’auraient suspendu à l’envers et auraient frappé sa tête contre le sol jusqu’à ce qu’il perde connaissance. Ne pouvant supporter la torture, il a « avoué ». Mi-septembre, Wu Wai Sing a fait savoir à sa famille qu’il avait été maintenu à l’isolement, bras et jambes enchaînés en permanence, et que par moments la police projetait une lumière vive vers son visage pour l’empêcher de dormir. Début décembre, il était en mauvaise santé physique et mentale. Il avait des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.