Écrire Jordanie. Adnan al Howeish,un manifestant libéré, beaucoup d’autres encore en détention

Action complémentaire sur l’AU 357/12, MDE 16/005/2012, 21 décembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1er FÉVRIER 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Adnan al Howeish a été relâché après s’être vu refuser des soins médicaux spécialisés pendant plus d’un mois. Abd al Rahman Fanatsa, 60 ans, et ses fils Daoud et Hamza, 16 ans, ont été arrêtés le 19 novembre dernier. Ils ont été accusés d’avoir manifesté contre la réduction des subventions sur le carburant dans le but de « troubler l’ordre public ». Abd al Rahman Fanatsa et ses fils ont été appréhendés par des agents du Département des enquêtes criminelles ainsi que des gendarmes, alors qu’ils cueillaient des olives dans leur ferme à Maan, dans le sud de la Jordanie. Ils affirment avoir été battus au moment de leur arrestation ainsi que sur le trajet en direction du poste de police de Maan, où on leur a bandé les yeux avant de les frapper avec des câbles électriques. Le lendemain, Hamza Fanatsa a été libéré sans inculpation, tandis que son père et son frère étaient transférés vers un poste de police à Amman, où ils ont signé des déclarations qu’ils n’ont pas eu le droit de lire, semble-t-il. Le 21 novembre 2012, tous deux ont été amenés à la prison d’Al Hashimiyeh, au sud-est d’Amman. Les membres de leur famille qui leur ont rendu visite ont déclaré qu’ils semblaient avoir été battus et que Daoud Fanatsa avait beaucoup de mal à rester debout. Père et fils ont été accusés en vertu des lois interdisant des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.