Écrire Arabie saoudite. Suliaman al Rashudi, un ancien juge, en détention au secret

Action complémentaire sur l’AU 27/07, MDE 23/004/2013, 10 janvier 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 FÉVRIER 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un ancien juge saoudien est détenu au secret et risque de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Celui-ci a été arrêté le 12 décembre dernier, après s’être exprimé publiquement sur la légalité des manifestations dans la charia. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Suliaman al Rashudi, ancien juge âgé de 76 ans, a été interpellé le 12 décembre 2012, dans des circonstances qui demeurent floues. On sait seulement qu’il se rendait alors en voiture de Riyadh, la capitale saoudienne, à Qassim, pour rendre visite à un haut dignitaire religieux qui venait d’être libéré de prison. Ses proches ont expliqué que les forces de sécurité ont contacté son fils pour lui dire de venir et de récupérer les affaires de son père. Suliaman al Rashudi a été appréhendé deux jours après avoir discouru de la légalité des manifestations dans la charia au cours d’un rassemblement social informel. Une vidéo de son intervention a été publiée sur YouTube et Twitter le 11 décembre. Suliaman al Rashudi est détenu au secret et à l’isolement à la prison d’Al Hair à Riyadh. Il risque d’y subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Ses proches n’ont su où il se trouvait que fin décembre, lorsqu’ils ont appris que plusieurs personnes détenues dans la même prison et qui s’étaient déjà retrouvées avec cet (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition