Écrire Chine. Li Yan, une chinoise, risque d’être exécutée à tout moment

AU 13/13, ASA 17/007/2013, 24 janvier 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 7 MARS 2013 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une Chinoise qui a tué son mari après avoir subi des violences domestiques pendant des mois risque d’être exécutée à tout moment. Elle a épuisée toutes les voies de recours. Selon des sources présentes en Chine, Li Yan est actuellement incarcérée au centre de détention du district d’Anyue, dans la province du Sichuan (sud-ouest du pays). Elle risque d’être exécutée à tout moment entre aujourd’hui et le Nouvel An chinois, début février. Son époux, Tan Yong, lui a infligé des violences physiques et psychologiques dès qu’ils se sont mariés, au début de 2009. Il la battait fréquemment, lui écrasait des mégots de cigarette sur le visage et, pendant les hivers très rigoureux du Sichuan, l’enfermait à peine vêtue plusieurs heures durant sur le balcon à l’extérieur de leur appartement. Un jour, il lui a sectionné un doigt. Li Yan a dû être hospitalisée pour soigner ses blessures après l’une des agressions de son mari ; elle s’est adressée à plusieurs reprises aux autorités, en particulier à la police. Celle-ci n’a toutefois pas donné suite à ses plaintes. Elle n’a pas ouvert d’enquête ni fourni de protection. À la fin de l’année 2010, Li Yan a tué son mari en le frappant avec un fusil. Elle a été condamnée à mort le 24 août 2011 par le tribunal populaire intermédiaire de la ville de Ziyang, pour homicide volontaire, aux termes de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.