Écrire Colombie. Martha Elena Díaz Ospina,une défenseure des droits humains, menacée de mort

AU 22/13, AMR 23/004/2013, 29 janvier 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 MARS 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La défenseure des droits humains Martha Elena Díaz Ospina a trouvé une menace de mort devant chez elle à Barranquilla, dans le nord de la Colombie. Le message l’accuse d’appartenir à la guérilla. Le 24 janvier 2013, Martha Elena Díaz Ospina a découvert une menace de mort qui avait été déposée sur le seuil de son domicile à Barranquilla, dans le département de l’Atlantique. À l’intérieur d’un faire-part de décès se trouvait un message dont les lettres avaient été découpées dans des journaux : « Tu es morte, sale collaboratrice de la guérilla. Vous les guérilleros, sachez qu’on ne joue plus, certains d’entre vous vont tomber. » Martha Elena Díaz Ospina est la fondatrice et la présidente de l’Association des familles unies par une même douleur (AFUSODO) ; elle est également membre de la branche de l’Atlantique du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE). L’AFUSODO soutient les proches de personnes ayant fait l’objet de disparitions forcées ou d’homicides extrajudiciaires aux mains des forces armées dans le département de l’Atlantique. En tant que porte-parole de cet organisme, Martha Elena Díaz Ospina demande que les corps des victimes soient rendus aux familles. Lors de la Conférence nationale sur les droits humains, qui s’est tenue du 11 au 13 décembre 2012, cette femme a mis en doute le rôle du président colombien (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.