Écrire Cuba. Le journaliste indépendant Calixto Ramón Martínez Arias en détention.

AU 25/13, AMR 25/001/2013, 30 janvier 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 MARS 2013 Le journaliste indépendant Calixto Ramón Martínez Arias est en détention depuis septembre dernier à Cuba, à cause de son travail. Amnesty International pense qu’il s’agit d’un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé de manière pacifique son droit à la liberté d’expression. Le 16 septembre 2012, Calixto Ramón Martínez Arias, journaliste travaillant pour l’agence de presse Hablemos Press, a été arrêté par la Police révolutionnaire de Cuba à l’aéroport international José Martí, à La Havane. À l’époque, il menait une enquête sur des informations indiquant que des médicaments envoyés par l’Organisation mondiale de la santé pour lutter contre une épidémie de choléra dans le pays, qui s’est déclarée mi-2012, étaient conservés à l’aéroport au lieu d’être distribués, et que le gouvernement cubain essayait de minimiser la gravité de cette épidémie. Au moment de son interpellation, cet homme a été emmené au poste de police de Santiago de las Vegas, situé près de l’aéroport. D’après les proches de Calixto Ramón Martínez Arias, lorsque celui-ci a protesté contre son incarcération, des policiers l’ont frappé et aspergé de gaz poivre dans les yeux. Il a ensuite crié « à bas Raúl » et « à bas Fidel ». Cet homme et son avocat, qui n’a pas accès au dossier de son client, n’ont été aucunement informés des charges retenues contre le premier, mais il semble qu’il soit accusé d’« outrage » à l’égard du président cubain Raúl Castro et de Fidel Castro, ce (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.