Écrire Haleema Nissa Cader (f), ressortissante de Sri Lanka (nom corrigé, anciennement orthographié Halemma Nissa Cader)

...Naushad (h), ressortissant indien, son mari ; KMS Bandaranaike (h), ressortissant de Sri Lanka MDE 23/008/2008 - Action complémentaire sur l’AU 180/07 (MDE 23/027/2007, 10 juillet 2007) La ressortissante sri lankaise Haleema Nissa Cader, son mari Naushad, ressortissant indien, et le Sri Lankais KMS Bandaranaike auraient fait appel de leur condamnation à mort, prononcée le 11 juin 2007. Ils auraient saisi la Cour de Cassation de La Mecque. Amnesty International ignore quelle peut être la durée de cette procédure. S’ils venaient à être déboutés, leur peine ne pourrait être appliquée qu’après ratification du roi, à la suite de quoi ils pourraient être exécutés en l’espace de quelques jours. Ils ont été condamnés à mort pour le rôle qu’ils auraient joué dans un vol à main armé, au cours duquel ils auraient tué une femme chez elle, à Djedda, en novembre 2005. Ils n’ont bénéficié des services d’un avocat à aucun stade de la procédure et il semble que leurs « aveux » leur aient été extorqués sous la contrainte. INFORMATIONS GÉNÉRALES En Arabie saoudite, un grand nombre d’infractions sont passibles de la peine capitale, même lorsqu’elles n’ont pas de conséquences fatales. La peine de mort est prononcée à l’issue de procès au cours desquels les normes internationales d’équité les plus élémentaires ne sont pas respectées. Les audiences se déroulent fréquemment en secret et les accusés sont rarement autorisés à être représentés officiellement par un avocat. Il arrive que leur condamnation repose uniquement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.