Écrire Mexique. Des militants communautaires menacés.

AU 28/13, AMR 41/004/2013, 5 février 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 19 MARS 2013 Des militants communautaires opposés à la construction d’éoliennes dans l’État d’Oaxaca (Mexique) ont reçu des menaces. Des membres du mouvement de protestation et des policiers se sont affrontés le 2 février. Le 3 février, Mariano López Gomez, militant communautaire opposé à la construction d’éoliennes près des villes d’Álvaro Obregón et de San Dionisio del Mar, sur la côte pacifique de l’État d’Oaxaca, a été menacé par téléphone. L’appel émanait, semble-t-il, d’un homme de main de la région, qui avait demandé à Mariano López Gomez de ne plus se rendre à Álvaro Obregón. Le 2 février, la police de l’État d’Oaxaca a tenté de démanteler le camp installé par les protestataires et entretenu par des habitants d’Álvaro Obregón, qui bloque actuellement l’accès à une bande de terre sur laquelle une entreprise privée souhaite construire 132 éoliennes. L’opération a été menée sans ordonnance judiciaire et au mépris, semble-t-il, d’une décision de justice datant du 4 décembre, qui suspendait les travaux de construction et interdisait à l’entreprise concernée d’accéder au site en attendant qu’il soit statué sur un recours. Les habitants et la police ont signalé des blessures mineures à la suite des affrontements. Depuis lors, les forces de l’ordre restent déployées dans la région et les habitants craignent qu’elles n’aient de nouveau recours à une force excessive pour déloger les manifestants. En outre, Amnesty International a eu connaissance de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.