Écrire Mexique. Des militants communautaires menacés.

AU 28/13, AMR 41/004/2013, 5 février 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 19 MARS 2013 Des militants communautaires opposés à la construction d’éoliennes dans l’État d’Oaxaca (Mexique) ont reçu des menaces. Des membres du mouvement de protestation et des policiers se sont affrontés le 2 février. Le 3 février, Mariano López Gomez, militant communautaire opposé à la construction d’éoliennes près des villes d’Álvaro Obregón et de San Dionisio del Mar, sur la côte pacifique de l’État d’Oaxaca, a été menacé par téléphone. L’appel émanait, semble-t-il, d’un homme de main de la région, qui avait demandé à Mariano López Gomez de ne plus se rendre à Álvaro Obregón. Le 2 février, la police de l’État d’Oaxaca a tenté de démanteler le camp installé par les protestataires et entretenu par des habitants d’Álvaro Obregón, qui bloque actuellement l’accès à une bande de terre sur laquelle une entreprise privée souhaite construire 132 éoliennes. L’opération a été menée sans ordonnance judiciaire et au mépris, semble-t-il, d’une décision de justice datant du 4 décembre, qui suspendait les travaux de construction et interdisait à l’entreprise concernée d’accéder au site en attendant qu’il soit statué sur un recours. Les habitants et la police ont signalé des blessures mineures à la suite des affrontements. Depuis lors, les forces de l’ordre restent déployées dans la région et les habitants craignent qu’elles n’aient de nouveau recours à une force excessive pour déloger les manifestants. En outre, Amnesty International a eu connaissance de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition