Écrire Mohamed Zain Al Alabidein, Hisham Al Mufti, Entesar Alagali, Abdulrahim Abdallah, Abdulaziz Khaled, des membres de l’opposition détenus

AU 29/13, AFR 54/002/2013, 7 février 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 21 MARS 2013 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Six membres de partis d’opposition ont été arrêtés en janvier à Khartoum (Soudan). Cinq sont toujours détenus sans inculpation, dont Mohamed Zain Al Alabidein, qui a besoin de soins médicaux urgents. Mohamed Zain Al Alabidein (66 ans), adjoint au président du Parti unioniste démocratique (PUD) en charge des questions politiques, a été arrêté le 8 janvier par des agents du Service national de la sûreté et du renseignement (NSS) à son arrivée à l’aéroport international de Khartoum. Il se trouve actuellement à la prison de Kober. Amnesty International sait de façon certaine que cet homme souffre d’un cancer des intestins, dont il a été opéré deux fois avant sa détention. Il devait, semble-t-il, se rendre chez son médecin pour un rendez-vous de contrôle le 18 janvier mais le NSS a refusé de le relâcher temporairement, malgré le dossier médical complet fourni par sa famille. L’organisation a appris que son état de santé se détériorait. Cinq autres membres de partis d’opposition ont été arrêtés en janvier à Khartoum. Hisham Al Mufti (51 ans), membre dirigeant du PUD, a été arrêté le 7 janvier à son domicile par des agents du NSS. Le même jour, Entesar Alagali, membre dirigeante du Parti nassériste unioniste socialiste (PNUS), a été arrêtée à Khartoum alors qu’elle conduisait. Abdulrahim Abdallah (65 ans),adjoint au président du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.