Écrire Irak. Le journaliste indépendant Nadir Dendoune, détenu à Bagdad

AU 32/13, MDE 14/002/2013, 8 février 2013 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 22 MARS AUX REPRÉSENTANTS DIPLOMATIQUES DE L’IRAK DANS VOTRE PAYS Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le journaliste indépendant Nadir Dendoune a été interpellé à Bagdad, en Irak, le 23 janvier. Il a été arrêté pour avoir pris des photos, sans avoir obtenu l’autorisation préalable des autorités. Il a comparu devant le Tribunal pénal central le 5 février, mais n’a pas encore été inculpé. Il est détenu dans un centre des services de renseignements en attendant la fin de l’enquête. Le journaliste franco- algérien-australien Nadir Dendoune, 40 ans, a été interpellé le 23 janvier à al Dora, quartier situé dans le sud de Bagdad. D’après des responsables irakiens, il prenait des clichés du siège des services de renseignements irakiens et de postes de contrôle de l’armée et de la police. Nadir Dendoune se trouvait à Bagdad pour le compte du mensuel français Le Monde diplomatique, à l’approche du 10e anniversaire de l’invasion conduite par les Américains en Irak. Selon les informations recueillies par Amnesty International, Nadir Dendoune a comparu à huis clos devant un juge du Tribunal pénal central irakien, à Bagdad, le 5 février, lors d’une audience qui a duré 30 minutes. Le consulat français en Irak a été autorisé à assister à l’audience. Nadir Dendoune n’a toujours pas été inculpé, et le juge a prolongé sa détention jusqu’à ce que l’enquête soit terminée. Il est détenu dans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse