Écrire Soudan. Le militant darfourien Bakri Moussa Mohammed risque d’être exécuté sous peu

AU 39/13, AFR 54/004/2013, 13 février 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 MARS 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant darfourien Bakri Moussa Mohammed risque d’être exécuté d’un moment à l’autre à Khartoum. Il a récemment appris que la peine de 10 ans de prison prononcée à son encontre avait été transformée en peine de mort. Le 11 janvier 2010, Bakri Moussa Mohammed a été condamné à 10 ans d’emprisonnement par la cour d’appel du Darfour méridional pour son implication supposée dans un meurtre. Auparavant, cet homme avait participé à des manifestations contre la répression menée par les services de sécurité contre des populations déplacées au Darfour méridional. Sa famille pense qu’il a été arrêté et sanctionné en raison de son militantisme. Celui-ci est actuellement incarcéré à la prison de Kober, à Khartoum. Le 31 décembre dernier, un policier de la prison a informé Bakri Moussa Mohammed que sa peine d’emprisonnement avait était transformée en peine capitale. Le jour-même, Bakri Moussa Mohammed a été transféré vers le quartier des condamné à mort et aurait été conduit trois fois à la potence. Par la suite, il a appris que son exécution serait repoussée de 35 jours. Le délai est passé et cet homme risque d’être exécuté à tout moment. Sa famille n’a connaissance d’aucune audience récente dans cette affaire et pense que la décision de réviser la sentence a été prise par les autorités carcérales, ce qui bafoue les normes d’équité des procès. Les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.