Écrire Aaction urgente (suivi) : Somalie. Un journaliste et une victime présumée de viol déclarés coupables

Action complémentaire sur l’AU 9/13, AFR 52/003/2013, 19 février 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 AVRIL 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le journaliste indépendant Abdiaziz Abdnur Ibrahim a été déclaré coupable d’outrage à une institution nationale, après avoir enquêté sur un viol présumé qui impliquerait des membres des forces gouvernementales. La femme qui a signalé le viol a aussi été déclarée coupable. Les motifs qui sous-tendent les condamnations demeurent flous, mais le tribunal semble avoir déclaré ces deux personnes coupables en vertu du Code pénal somalien et de la charia (droit islamique). Le 5 février, Abdiaziz Abdnur Ibrahim a été déclaré coupable d’outrage à une institution nationale, de rédaction d’un article fallacieux et d’entrée sans autorisation au domicile d’autrui. La victime présumée, quant à elle, a été déclarée coupable d’avoir forgé de toutes pièces une affaire de viol portant atteinte à la sûreté de l’État. Abdiaziz Abdnur Ibrahim, condamné à un an de prison, est détenu actuellement à la prison centrale de Mogadiscio. La femme qui a dénoncé le viol a aussi été condamnée à un an de prison mais le tribunal a différé sa peine d’un an pour cause d’allaitement. En revanche, il a ordonné la libération de son mari et de deux autres personnes, faute de preuves. Le jugement s’appuie sur un entretien que la victime présumée a accordé le 8 janvier à Abdiaziz Abdnur Ibrahim au sujet du viol qu’auraient commis des membres des forces (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la cruauté des USA envers les personnes en quête de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !