Écrire Syrie. Le parquet nie détenir l’avocat Khalil Ma’touq

Action complémentaire sur l’AU 298/12, MDE 24/006/2013, 20 février 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 AVRIL 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La sécurité de Khalil Matouq, éminent avocat syrien spécialiste des droits humains, suscite de vives inquiétudes depuis que le ministère public a nié le détenir, alors que plusieurs détenus ont vu cet homme. La semaine dernière, le parquet a répondu à une requête formulée il y a deux mois par plusieurs avocats, affirmant que Khalil Matouq n’était pas en détention. Pourtant, plusieurs individus anciennement détenus à la section 285 de la Sécurité de l’État à Kafr Soussa, à Damas (capitale du la Syrie), ont indiqué avoir vu cet homme dans ces locaux au cours du mois passé. Il semble donc que Khalil Matouq fasse l’objet d’une disparition forcée. Tant qu’on ignore où il se trouve et ce qui lui est arrivé, cet homme ne peut bénéficier de la protection de la loi, ce qui l’expose davantage à de graves violations de ses droits humains. De même, nous ne savons toujours pas où est son ami Mohammed Thatha et ce qui est lui arrivé. Celui-ci aurait été arrêté par des agents du gouvernement le 2 octobre 2012. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en anglais, en arabe, en français ou dans votre propre langue : ? faites part de votre inquiétude quant au fait que le ministère public nie détenir Khalil Matouq, alors que celui-ci a été vu en détention il y a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir