Écrire Syrie. Les médecins syriens, Mahmoud Al Refaai et Mohamad Osama Al Baroudi, bientôt condamnés

Action complémentaire sur l’AU 114/12, MDE 24/001/2013, 19 février 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 AVRIL 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. En septembre 2012, Mahmoud Al Refaai et Mohamad Osama Al Baroudi, arrêtés en Syrie les 16 et 18 février 2012 respectivement, ont été renvoyés devant un tribunal militaire opérationnel pour des accusations dont on ignore la nature. On craint qu’ils ne soient condamnés sous peu à l’issue d’un procès inique, sans pouvoir interjeter appel. Mahmoud Al Refaai et Mohamad Osama Al Baroudi ont été arrêtés en février 2012 dans des hôpitaux de Damas : le premier par des agents de renseignement de l’armée de l’air syrienne, semble-t-il, et le second par les services de lutte contre la criminalité. D’après un contact local, les autorités n’ont communiqué aux familles de ces deux médecins aucune information concernant leur arrestation et leur détention ni l’endroit où ils se trouvent. Un ancien détenu, également médecin, a déclaré que les deux hommes cités se trouvaient, peu après leur arrestation, aux mains des services de renseignement de l’armée de l’air, à Al Mezzeh (Damas). Selon ses dires, il les aurait vus subir à plusieurs reprises des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Un autre ancien détenu a indiqué à Amnesty International que Mahmoud Al Refaai et Mohamad Osama Al Baroudi avaient été transférés vers le mois d’octobre 2012 à la prison de Saydnaya, au nord de Damas, où il se trouveraient (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir