Écrire Russie. Une enquête menée sur des menaces adressées à un avocat : Magamed Aboubakarov

Action complémentaire sur l’AU 38/13, EUR 46/007/2013, 27 février 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 AVRIL 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une enquête a été lancée sur les menaces de mort envoyées par SMS depuis un numéro inconnu à Magamed Aboubakarov, avocat de la défense pénale dans le Caucase du Nord. Reste à savoir si des poursuites seront engagées dans cette affaire. Le 11 février 2013, Magamed Aboubakarov a porté plainte auprès de la police de Kabardino-Balkarie, en Russie, au sujet de messages de menace qu’il avait reçus sur son téléphone portable entre le 6 et le 11 février. Le 22 février, un enquêteur du bureau régional du ministère fédéral de l’Intérieur, à Nalchik, a ouvert une enquête en vertu du l’article 119 (1) du Code pénal (« Menaces de mort ou blessures graves »). Il est néanmoins à craindre, comme dans bien d’autres cas semblables, qu’au bout de quelque temps, l’enquête ne progressera plus et sera suspendue, faute d’avoir pu trouver un suspect. Entre le 6 et le 11 février 2013, Magamed Aboubakarov a reçu plusieurs messages de menace, envoyés depuis un numéro inconnu. L’expéditeur voulait savoir où il se trouvait, en lui précisant qu’il ne pourrait pas se cacher. Magamed Aboubakarov a appelé ce numéro et renvoyé un SMS en proposant une rencontre, mais personne ne lui a répondu. Après avoir signalé cet incident à la police, il a reçu un message indiquant : « Ce n’est plus le moment de [discuter]. [...tu parleras] à la morgue. (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !