Écrire Maldives. Une victime de viol déclarée coupable de « fornication ».

AU 55/13, ASA 29/001/2013, 28 février 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 AVRIL 2013 Une victime de viol risque d’être assignée à domicile et flagellée aux Maldives. Cette adolescente de 15 ans a été reconnue coupable de « fornication » et condamnée à huit mois d’assignation à résidence et à 100 coups de fouet par un tribunal pour mineurs. Déclarée coupable de « fornication » ou de relation sexuelle hors mariage par un tribunal pour mineurs aux Maldives, une victime de viol âgée de 15 ans s’est vu infliger huit mois d’assignation à résidence et 100 coups de fouet. La loi dispose qu’une peine de flagellation est généralement appliquée lorsque le condamné fête ses 18 ans, mais peut l’être plus tôt dans des circonstances exceptionnelles. L’adolescente a été arrêtée après que le corps du bébé dont elle avait accouché eut été découvert enterré à proximité de son domicile, sur l’île Feydhoo, aux Maldives, en juin 2012. Les autorités ont conclu qu’elle avait été violée par son beau-père, qui a été inculpé de plusieurs infractions, notamment de meurtre et d’atteinte sexuelle sur mineur. La mère de la jeune fille a été poursuivie pour avoir dissimulé un crime et commis un meurtre. Cependant, au cours de l’enquête, les autorités ont découvert des éléments mettant en cause la jeune fille dans une affaire distincte. Le ministère public a alors engagé des poursuites à son encontre pour « fornication » le 25 novembre 2012. Elle a été déclarée coupable et condamnée à des peines de flagellation et d’assignation à domicile le 25 février 2013. On (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir