Écrire Inde. Reprise des expulsions forcées en Orissa

Action complémentaire sur l’AU 33/13, ASA 20/012/2013, 8 mars 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 AVRIL 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une centaine de personnes ont été expulsées de force le 3 mars dernier, et plus de 1 500 familles risquent de subir le même sort. Le 3 mars 2013, les autorités et la police ont repris les exécutions forcées près du village de Govindpur, dans le district de Jagatsinghpur, afin d’acquérir 283 hectares de forêt pour permettre à l’entreprise sud-coréenne POSCO d’y implanter une aciérie. Une centaine de personnes ont été touchées. D’après le militant local Prashant Paikary, les autorités ont détruit 24 plantations de bétel sur des terres collectives, dont dépendent les agriculteurs et leurs familles. Elles continuent depuis à confisquer des terres ; elles ont notamment saisi 11 parcelles de terrain destinées à la culture du bétel le 5 mars dernier. Certains exploitants ont reçu une indemnisation en contrepartie. Les représentants du gouvernement affirment avoir pris possession de terrains avec l’accord des villageois, mais plusieurs militants sur place expliquent que si certains agriculteurs ont donné leurs terres de leur plein gré, beaucoup d’autres s’y sont vu contraints. Les expulsions ont repris le lendemain de la mort de quatre militants anti-POSCO dans un attentat à la bombe dans le village voisin de Patna. D’après le mouvement anti-POSCO, des partisans de l’entreprise ont jeté des bombes chez (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.