Écrire Guatemala. Les défenseurs des droits humains Carlos Hernández, Omar Jerónimo, Damaso Aldana, menacés

AU 64/13, AMR 34/002/2013, 12 mars 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 AVRIL 2013 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Carlos Hernández, défenseur des droits humains et syndicaliste, a été abattu le 8 mars dans le département de Chiquimula (est du Guatemala). Il est possible qu’il ait été pris pour cible en raison de son action militante. Deux autres défenseurs des droits humains travaillant dans cette zone sont particulièrement exposés au danger. Vendredi 8 mars à 8 h 30, Carlos Hernández conduisait son pick-up dans la municipalité de Camotán (département de Chiquimula). Deux hommes à moto lui ont fait une queue de poisson ; l’un d’eux a sorti un pistolet de calibre 9mm et a tué Carlos Hernández en tirant sur lui à huit reprises. Le 21 février, Carlos Hernández avait reçu des menaces de mort par téléphone à la suite d’une réunion où il s’était élevé contre la déforestation de la zone. Deux membres de la Coordination paysanne Jour nouveau, Omar Jerónimo et Damaso Aldana, ont pris connaissance d’informations selon lesquelles des menaces ont été proférées contre eux lors d’une réunion. Ils craignent pour leur sécurité à la suite de l’homicide de Carlos Hernández. Carlos Hernández était un membre influent de plusieurs organisations de la société civile, dont l’Association des paysans de Camotán, la Coordination paysanne Jour nouveau et la Coordination des organisations populaires, autochtones, ecclésiastiques, syndicales et paysannes de l’Est. Il siégeait (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir