Écrire Maldives.Le gouvernement doit protéger une adolescente de 15 ans.

Action complémentaire sur l’AU 55/13, ASA 29/004/2013, 12 mars 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 AVRIL 2013 Le gouvernement des Maldives s’est récemment engagé à protéger une adolescente de 15 ans déclarée coupable de « fornication » et condamnée à une assignation à domicile et à la flagellation. Tant que la déclaration de culpabilité dont elle a fait l’objet n’aura pas été levée, elle sera susceptible d’être assignée à domicile et flagellée. Aux Maldives, une adolescente de 15 ans a été déclarée coupable de « fornication », c’est-à-dire d’avoir eu des relations sexuelles hors mariage, par un tribunal pour mineurs le 25 février. Elle a été condamnée à huit mois d’assignation à domicile et à 100 coups de fouet. Le 28 février, le gouvernement des Maldives a publié une déclaration dans laquelle il reconnaissait que la jeune fille avait aussi été victime d’agression sexuelle et devrait donc être traitée en tant que victime, affirmant que « ses droits devraient être pleinement protégés ». Le gouvernement a d’autre part déclaré que toutes les affaires de maltraitance envers des enfants, y compris en cas de sévices sexuels, devaient être examinées « sous l’angle des droits humains » et « dans l’intérêt supérieur de l’enfant ». Amnesty International a accueilli favorablement cette déclaration. Le gouvernement doit désormais joindre le geste à la parole et protéger pleinement les droits de l’adolescente tels qu’ils sont garantis par le droit international relatif aux droits humains. La « fornication » n’est pas une infraction au titre (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition