Écrire République Dominicaine. Des manifestants pacifiques harcelés et arrêtés

AU 65/13, AMR 27/003/2013, 12 mars 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 AVRIL 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Plusieurs militants qui manifestaient pacifiquement en République dominicaine contre la discrimination dont font l’objet les Dominicains d’origine haïtienne ont été arrêtés de façon arbitraire par la police le 11 mars dernier. Ils risquent d’être à nouveau victimes de harcèlement. Le 11 mars 2013, des militants luttant pour les droits des Dominicains d’origine haïtienne manifestaient pacifiquement et en silence devant le Conseil central électoral à Saint-Domingue, la capitale du pays, pour dénoncer la discrimination dont est victime cette partie de la population, à qui le Conseil refuse de délivrer des documents d’identité. Dans la soirée, des policiers sont arrivés à bord de quatre fourgonnettes et, sans prévenir, ont commencé à confisquer les affaires des militants et les ont mis dans les véhicules. Ils ont ensuite interpellé 15 personnes qui continuaient de manifester. L’une d’elles a essayé de résister en s’allongeant sur le sol mais elle a été blessée lorsqu’un policier l’a aspergée de gaz lacrymogène. Les policiers n’ont fourni aucune explication quant à ces arrestations. Ils ont emmené les 15 militants à un poste de police à Las Caobas, à l’ouest de Saint-Domingue. Ceux-ci ont tous été libérés une heure plus tard sans inculpation. Ils ont actuellement repris leur manifestation silencieuse devant le Conseil central électoral, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.