Écrire Cuba. Un prisonnier d’opinion, Calixto Ramón Martínez Arias, en grève de la faim

Action complémentaire sur l’AU 25/13, AMR 25/002/2013 14 mars 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 25 AVRIL 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Calixto Ramón Martínez Arias, journaliste indépendant et prisonnier d’opinion, observe une grève de la faim pour protester contre sa détention à Cuba. C’est pourquoi il a été placé à l’isolement dans une cellule disciplinaire. Le 6 mars, le journaliste Calixto Ramón Martínez Arias a entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention à la prison de Combinado del Este, dans la banlieue de La Havane (Cuba). La direction de la prison l’a ensuite transféré dans une cellule disciplinaire. Selon ses proches, il est désormais détenu dans un réduit dépourvu de lumière, de toilettes et de literie, et il n’est pas autorisé à quitter son cachot pour s’aérer. Les autorités cubaines ont l’habitude d’utiliser des mesures punitives de ce type contre les prisonniers en grève de la faim. Calixto Ramón Martínez Arias travaille pour l’agence de presse non officielle Hablemos Press. Le 16 septembre 2012, Calixto Ramón Martínez Arias a été arrêté par la police révolutionnaire de Cuba à l’aéroport international José Martí, à La Havane. À l’époque, il menait une enquête sur des informations indiquant que des médicaments envoyés par l’Organisation mondiale de la santé pour lutter contre une épidémie de choléra dans le pays, qui s’est déclarée mi-2012, étaient conservés à l’aéroport au lieu d’être distribués. Depuis lors, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.