Écrire Azerbaïdjan. Quatre jeunes militants passibles de peines d’emprisonnement.

AU 68/13, EUR 55/004/2013, 20 mars 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1er MAI 2013 Quatre membres du mouvement de jeunes NIDA ont été arrêtés les 8 et 15 mars à Bakou, en Azerbaïdjan. Ils ont tous les quatre participé à l’organisation d’une manifestation pacifique, violemment dispersée par les autorités le 10 mars, et risquent de se voir infliger de lourdes peines d’emprisonnement. Mahammad Azizov, Bakhtiyar Guliyev et Shahin Novruzlu ont été arrêtés le 8 mars dans le cadre d’une opération de police. Rashad Hasanov a été interpellé le 15 mars. D’après les informations reçues, les quatre jeunes militants ont été arrêtés parce qu’ils ont participé à l’organisation d’une manifestation pacifique, violemment dispersée par les autorités le 10 mars. Turgut Gambar, responsable du NIDA – mouvement de jeunes qui militent en faveur de la démocratie sans recourir à la violence –, a affirmé que les quatre militants n’avaient pas été autorisés à être représentés par un avocat de leur choix lorsqu’ils ont été interrogés par la police. Leur interrogatoire se serait déroulé en présente d’avocats commis d’office. Peu de temps après, la télévision nationale azerbaïdjanaise a diffusé des images de Mahammad Azizov, Bakhtiyar Guliyev et Shahin Novruzlu en train de lire des aveux préalablement rédigés, ce qui laissait craindre qu’ils n’aient été torturés ou n’aient subi d’autres mauvais traitements. La police soutient avoir trouvé des stupéfiants et des engins incendiaires au domicile des militants. Un tribunal de Bakou a ordonné leur placement en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !