Écrire Mexique. Le militant Filiberto Vicente Aquino, menacé de mort

AU 76/13, AMR 41/013/2013, 27 mars 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 MAI 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Filiberto Vicente Aquino, militant et animateur de radio, a été menacé de mort le 20 mars après avoir couvert une conférence de presse sur l’opposition à la construction d’un parc éolien près de San Mateo del Mar, dans l’isthme de Tehuantepec (État d’Oaxaca). Par ailleurs, d’autres opposants ont été détenus pendant une courte période. Le 20 mars, Filiberto Vicente Aquino, militant et animateur sur une radio communautaire, a été menacé par téléphone. L’interlocuteur, qui s’est présenté, a déclaré : « Le gouvernement ne veut pas de gens comme toi, j’ai reçu l’ordre d’en finir avec ta famille et toi. » Peu de temps auparavant, Filiberto Vicente Aquino avait couvert une conférence de presse donnée par des membres de populations indigènes qui s’opposaient à la construction d’un parc éolien dans le district. Filiberto Vicente Aquino avait eu vent de rumeurs selon lesquelles il allait être pris pour cible depuis qu’il avait commencé à rendre compte de ce conflit local. Il a porté plainte auprès du parquet général de l’État d’Oaxaca contre la personne qui l’a menacé. Le 18 mars, Héctor Rangel Salazar, Efraín Fonseca Moctezuma, Samuel Villaseñor Bustillo et Álvaro Gongora Templado, membres de la communauté concernée, ont été arrêtés alors qu’ils faisaient campagne contre la construction du parc éolien. Ils ont été libérés quelques heures plus tard et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.