Écrire i Chine.Le militant Zhu Chengzh de retour chez lui mais encore en danger

Action complémentaire sur l’AU 191/12, ASA 17/003/2013, 27 mars 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 MAI 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le prisonnier d’opinion Zhu Chengzhi est rentré chez lui le 20 mars dernier mais il est toujours assigné à résidence. Il était détenu dans un foyer d’hébergement depuis le 15 mars. Cet homme risque encore d’être placé en détention au secret dans un lieu inconnu. Zhu Chengzhi a été assigné à résidence le 4 janvier 2013 après avoir été officiellement arrêté le 25 juillet dernier pour « incitation à la subversion de l’État », pour avoir diffusé, semble-t-il, des photos du corps du militant Li Wangyang prises le jour présumé de sa mort. Il a ensuite été placé en résidence surveillée en vue d’un « complément d’enquête ». Cet homme était auparavant détenu dans un lieu inconnu avant d’être renvoyé chez lui le 1er février 2013. Le 15 mars, il a été de nouveau conduit dans un endroit inconnu ; il est rentré cinq jours plus tard. Il a depuis confirmé qu’à ces deux reprises, il était en résidence surveillée dans un foyer d’hébergement. À chaque fois, ses proches ignoraient ce qui lui était arrivé et où il se trouvait, et il n’était pas autorisé à les voir ou à s’entretenir avec un avocat, un médecin ou ses amis. Zhu Chengzhi est toujours assigné à résidence. Bien qu’il soit rentré chez lui, il risque encore d’être transféré ailleurs et placé en détention au secret dans un lieu inconnu, particulièrement aux alentours du 4 avril (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse