Écrire Pologne. Des familles roms risquent une expulsion forcée

AU 83/13, EUR 37/001/2013, 4 avril 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 MAI 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Plus de 60 Roms vivant dans un quartier informel de la ville de Wroclaw, dans l’ouest de la Pologne, risquent d’être expulsés de force d’un moment à l’autre après que la municipalité leur ait adressé des avis d’expulsion le 26 mars. Le 26 mars, les résidents du camp ont reçu des avis d’expulsion émanant de la municipalité, leur donnant 14 jours pour quitter les lieux. Les autorités locales n’ont consulté aucun des résidents au sujet d’éventuelles mesures de relogement, en dépit de leur pauvreté et de leur vulnérabilité sociale. Ces familles n’ont aucun moyen d’accéder à des solutions de relogement et il est probable que cette expulsion laisse cette soixantaine de personnes, dont environ 35 mineurs, sans abri. Les membres de la communauté de la rue Kamienskiego sont des Roms de Roumanie arrivés à Wroclaw à la fin des années 90. Ils ont construit des logements improvisés sur ce site il y a trois ans, après avoir été expulsés de la zone qu’ils occupaient précédemment. Le terrain sur lequel le camp est bâti appartient à la municipalité, et parce que la communauté ne dispose d’aucune sécurité d’occupation, elle est constamment menacée par des expulsions forcées et d’autres actions en justice. Amnesty International rappelle aux autorités polonaises qu’aux termes du droit international relatif aux droits humains, qu’elles sont tenues de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse