Écrire Egypte. Des militants détenus dans une prison de haute sécurité

AU 89/13, MDE 12/018/2013, 12 avril 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 MAI 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trois hommes sont en détention à l’isolement depuis le 6 avril dernier à la prison de haute sécurité d’Alaqrab, en Égypte, pour outrage au ministre de l’Intérieur. Ils risquent d’y subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements, et semblent être des prisonniers d’opinion. Mohamed Mostafa Youssef, Mamdouh Hassan Mamdouh et Abdelazeem Abdo, militants du Mouvement des jeunes du 6 avril, ont été arrêtés le 29 mars 2013 par les Forces centrales de sécurité lors d’un mouvement de protestation organisé devant le domicile du ministre égyptien de l’Intérieur, à Nasr City, un quartier du Caire. Les manifestants brandissaient des sous-vêtements et une bannière sur laquelle on pouvait lire que le ministre était une « prostituée qui coucherait avec n’importe quel régime notoire », et dénonçaient ce qu’ils considéraient comme une infiltration des Frères musulmans au ministère. On craint que les trois hommes appréhendés soient détenus uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d’expression et de réunion, auquel cas ils seront considérés comme des prisonniers d’opinion. Selon certaines sources sur place, Mohamed Mostafa Youssef, Mamdouh Hassan Mamdouh et Abdelazeem Abdo ont été battus au moment de leur interpellation avant d’être conduits au poste de police d’Awal, à Nasr City. Quelques heures plus tard, ils ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.