Écrire Salvador. Une femme privée d’une intervention médicale vitale.

AU 93/12, AMR 29/001/2013, 15 avril 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 MAI 2013 Bien que sa grossesse soit considérée à haut risque, Beatriz, 22 ans, se voit refuser une intervention médicale vitale dont elle a besoin de toute urgence au Salvador. Sa vie est menacée et elle est victime d’un traitement cruel, inhumain et dégradant. Beatriz a des problèmes de santé qui mettent sa vie en péril quand elle est enceinte. Elle est atteinte de lupus, maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire s’attaque aux tissus du corps. Elle souffre aussi d’autres problèmes médicaux, dont une maladie des reins liée au lupus, et elle a connu de graves complications lors de sa précédente grossesse. Les médecins ont établi que son pronostic vital serait engagé si elle poursuivait sa grossesse. Trois échographies ont confirmé que son fœtus souffrait d’anencéphalie (absence d’une grande partie du cerveau et du crâne). La plupart des bébés atteints d’anencéphalie meurent avant la naissance ou dans les heures ou les jours qui suivent leur venue au monde. Cela fait plus d’un mois que Beatriz réclame l’intervention médicale recommandée dans son cas. Elle veut vivre et a demandé l’avortement. Elle est maintenant enceinte de quatre mois et demi. Les professionnels de la santé n’ont pas encore accédé à sa demande car ils ne peuvent pas mettre un terme à sa grossesse sans avoir reçu l’assurance expresse du gouvernement salvadorien qu’ils ne seront pas poursuivis pour avoir prodigué à cette jeune femme les soins médicaux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.