Écrire Angola. Des familles expulsées de force et laissées à la rue

AU 94/13, AFR 12/004/2013, 15 avril 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 MAI 2013 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mardi 9 avril, des dizaines de familles ont été expulsées de force et leurs logements ont été démolis par la municipalité de Menongue (Angola). Des milliers d’autres familles de la ville risquent d’être expulsées. Le 9 avril, l’administrateur municipal de Menongue, ville de la province de Cuando-Cubango (sud-est de l’Angola), s’est rendu dans le quartier de l’aéroport Comandante Kwenha et il a annoncé aux habitants qu’ils devaient quitter les lieux. Il a déclaré que le terrain sur lequel ils vivaient était réservé à l’usage de l’État, qui doit veiller à ce qu’aucun logement ne se trouve à moins de 200 mètres de l’aéroport. Il a ajouté que le reste du terrain faisait l’objet d’un projet gouvernemental, sans donner davantage de précisions. Il est retourné dans le quartier plus tard dans la journée accompagné, semble-t-il, de policiers, d’agents des services de renseignement et de sûreté de l’État, et d’un engin de démolition. Le conducteur a reçu l’ordre de raser une quarantaine de maisons pendant que la police assurait sa protection et celle de l’administrateur. La police aurait utilisé des armes face aux personnes qui protestaient contre la destruction de leurs habitations ; elle aurait notamment tiré des coups de feu. Au cours de l’opération, huit personnes ont été arrêtées parce qu’elles avaient photographié la scène ou brisé les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.