Écrire BURUNDI. Les journalistes menacés par une loi restrictive

Action complémentaire sur l’AU 100/13, AFR 16/002/2013, 24 avril 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 JUIN 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un projet de loi relatif à la presse qui limiterait fortement les activités des journalistes a été adopté par le Sénat burundais et devrait être promulgué prochainement par le président du Burundi. La liberté d’expression est en danger dans ce pays. Si le projet de loi est promulgué, il rendra les journalistes pénalement responsables dans le cadre de leur profession et introduira de nouvelles infractions liées à la presse et des amendes exorbitantes pour les personnes qui violeraient ses dispositions. Depuis ces dernières années au Burundi, les journalistes sont victimes de harcèlement, de manœuvres d’intimidation et d’arrestations arbitraires. Malgré cela, les médias y demeurent dynamiques et sont une source importante d’informations sur diverses questions intéressant les Burundais, notamment les allégations d’atteintes aux droits humains et de corruption. Des journalistes exercent dans tout le pays et mènent des enquêtes sensibles, parfois au péril de leur vie. Le projet de loi relatif à la presse, sous sa forme actuelle, restreindrait indûment les activités des journalistes, limitant ainsi la liberté des Burundais de chercher et de transmettre des informations et des idées. Ce texte a été adopté le 3 avril dernier par l’Assemblée nationale, avant d’être transmis au Sénat qui y apporté (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition