Écrire Mexique. Darío Ramírez (h) et le personnel d’Article 19 menacés

AU 108/13, AMR 41/021/2013, 24 avril 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 JUIN 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’organisation de défense des droits humains Article 19, qui travaille sur le droit à la liberté d’expression, a reçu une lettre anonyme de menaces à son siège de Mexico, la capitale du Mexique. Le 19 avril, une lettre de menaces a été trouvée devant la porte d’entrée des locaux d’Article 19. Le contenu visait le directeur, Darío Ramírez, et le reste du personnel de l’organisation. Il y était écrit : « Putain de petit chef […], tu es un connard et tu ne sais pas à qui tu as affaire [....]. On verra si ton cœur ne s’arrête pas avec une raclée. Trop de putain de liberté. On verra comme tu es macho quand toi et tes petits cons finirez bien baisés […]. On te surveille de très près […]. Tu sais qui on est et ce qu’on peut faire. » Article 19 a porté plainte auprès des autorités du district fédéral. L’organisation a demandé une protection du mécanisme créé pour protéger les journalistes et les défenseurs des droits humains pour Darío Ramírez et tout son personnel. Les autorités du district fédéral ont mis en place des patrouilles de police en application d’une ordonnance de protection émise par la Commission des droits humains du District fédéral (CDHDF). Article 19, son directeur et ses employés ont décidé de poursuivre leur travail de documentation, de défense et de promotion relatif à la liberté d’expression au Mexique. L’organisation a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse