Écrire Bahreïn. Un défenseur des droits humains en détention (Naji Fateel )

AU 114/13, MDE 11/013/2013, 3 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JUIN 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Naji Fateel, défenseur bahreïnite des droits humains, a été arrêté à son domicile le 2 mai 2013 par des policiers en civil. On ignore où il se trouve actuellement. Il s’agit d’un prisonnier d’opinion, qui doit par conséquent être libéré immédiatement et sans condition. Naji Fateel, 39 ans, est membre du conseil d’administration de la Société des jeunes bahreïnites pour les droits humains. Par ailleurs, il est très actif sur Twitter et tient un blog sur lequel il dénonce des atteintes aux droits humains. Lors de défilés et de manifestations dans des villages, il a effectué des interventions portant sur les droits humains et encouragé les populations locales à recueillir des informations au sujet de ces droits et à suivre l’évolution de la situation en la matière. Naji Fateel a été arrêté à l’aube et sans mandat chez lui, dans le village de Bani Jamra (nord-ouest de Bahreïn). Douze policiers en civil ont effectué une perquisition, au cours de laquelle ils ont saisi l’ordinateur portable de sa fille, ainsi que son appareil photo et des téléphones. Le domicile familial était encerclé par la police antiémeute pendant l’opération. La raison de l’arrestation de Naji Fateel n’a pas été communiquée. Lorsque son avocat s’est enquis de sa situation auprès du parquet, on lui a répondu qu’on ne disposait d’aucune information à son sujet ni (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition