Écrire Etats-Unis. L’exécution de Willie Manning est programmée, malgré le refus de tests adn et les allégations de discrimination raciale

AU 113/13, AMR 51/023/2013, 3 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 MAI 2013 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Willie Manning doit être exécuté au Mississipi le 7 mai pour deux meurtres commis en 1992. Il sollicite une mesure de grâce ou tout au moins un sursis, afin que des tests ADN et des examens médicolégaux soient effectués. Il continue de clamer son innocence. Selon ses avocats, l’accusation a usé de méthodes à caractère raciste lors de la sélection des jurés. Tiffany Miller et Jon Steckler, tous deux étudiants à l’Université de l’État du Mississipi, ont été assassinés dans le comté d’Oktibbeha, dans l’est du Mississipi, le 11 décembre 1992 à l’aube. Willie Manning, âgé de 24 ans au moment des faits, a été jugé fin 1994 et reconnu coupable des deux meurtres. Lors de la phase de détermination de la peine, qui s’est achevée le lendemain, son avocat n’a pas fait de déclaration préliminaire et n’a appelé que deux témoins, sa mère et sa tante. La Cour suprême du Mississipi a confirmé la condamnation et la peine de mort en 1998, rejetant l’allégation selon laquelle l’accusé n’avait pas bénéficié d’une assistance juridique satisfaisante lors de cette audience. En 2009, un juge fédéral a rejeté son recours, qui contestait la discrimination fondée sur l’origine ethnique dont avait fait preuve l’accusation en récusant des Afro-Américains lors de la sélection du jury. Willie Manning est Noir et les victimes étaient Blanches. Pour son procès, sur le groupe (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.