Écrire Venezuela. Antonio Rivero, un partisan de l’opposition, arrêté arbitrairement

AU 115/13, AMR 53/006/2013, 8 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 JUIN 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Antonio Rivero, partisan du principal candidat de l’opposition lors de la récente élection présidentielle au Venezuela, a été interpellé le 27 avril dernier. Il a été inculpé deux jours plus tard pour sa participation à des manifestations après l’annonce des résultats. Antonio Rivero a été arrêté le 27 avril 2013 après avoir été convoqué à une réunion avec des agents du ministère de l’Intérieur, dans les locaux du Service de renseignement. Pendant deux jours, il n’a pas pu contacter ses avocats, et ceux-ci ignoraient pourquoi il était détenu. Le 29 avril, Antonio Rivero a été inculpé d’incitation à la haine et de conspiration dans le but de commettre un crime. Selon l’un de ses avocats, le seul élément sur lequel le procureur a fondé ces chefs d’accusation est une vidéo sur laquelle on voit le prévenu parler à des personnes qui manifestaient pacifiquement contre le résultat de l’élection présidentielle, le 14 avril dernier. Antonio Rivero mène une grève de la faim depuis le 27 avril, date de son placement en détention, pour protester contre son arrestation qu’il considère motivée par des raisons politiques. Quelques jours avant son interpellation, cet homme avait été accusé par les médias nationaux de faire partie d’un complot visant à renverser le gouvernement récemment élu. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir