Écrire Colombie. Des membres d’une communauté figurent sur une « liste de personnes a abattre »

AU 117/13, AMR 23/019/2013, 8 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 JUIN 2013 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les paramilitaires recherchent des membres d’une communauté dans le bassin du Curvaradó, dans le nord-ouest de la Colombie, pour les éliminer. Ils surveillent aussi des membres de la Commission interecclésiastique Justice et Paix, ONG de défense des droits humains active dans la région. L’ONG Commission interecclésiastique Justice et Paix (Comisión Intereclesial de Justicia y Paz) a appris le 28 avril que les paramilitaires opérant dans la région du bassin du Curvaradó, dans le département du Chocó, dans le nord-ouest de la Colombie, détenaient la liste de six membres d’une communauté qu’ils ont déclaré vouloir éliminer. Il s’agit de Gustavo García, Adrián Pérez, Elkín Urango, Emiliano Velásquez, Guillermo Díaz et Enrique Cabezas. Le 26 avril, des paramilitaires ont menacé le frère d’Enrique Cabezas en pointant une arme à feu sur lui, affirmant qu’ils allaient le tuer. Le 2 mai, des paramilitaires sont entrés dans la zone humanitaire d’Argenito Díaz, dans la région de Llano Rico, sur les terres collectives du bassin du Curvaradó, à la recherche de Guillermo Díaz. Ils sont entrés chez lui, ne l’ont pas trouvé et sont repartis. Ils ont pu opérer librement dans le secteur, malgré la forte présence des forces de sécurité, en compagnie desquelles ils ont été vus. Des membres de la Commission interecclésiastique Justice et Paix, qui (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir