Écrire Colombie. La fille d’Ingrid Vergara, défenseure des droits humains, prise pour cible

AU 122/13, AMR 23/020/2013, 13 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 JUIN 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La fille d’Ingrid Vergara, éminente défenseure colombienne des droits humains, a reçu un SMS indiquant que sa mère avait été tuée. Le 30 avril 2013, la fille d’Ingrid Vergara a reçu un SMS disant : « Salut salope, ta mère est mort, hahaha. » Ingrid Vergara est la porte-parole de la branche du Département de Sucre du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE) à Sincelejo, dans le nord de Colombie. Plusieurs membres de cette section ont été menacés de mort à plusieurs reprises. Ainsi, le 12 février dernier, une menace de mort a été adressée à plusieurs membres du MOVICE. Cette organisation lutte pour la restitution des terres volées en Colombie et vise à dénoncer les groupes paramilitaires qui agissent dans un climat d’impunité. La fille d’Ingrid Vergara a plusieurs fois été prise pour cible, dans le but de pousser sa mère à cesser ses activités en faveur des droits humains. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue : exhortez les autorités à assurer la sécurité d’Ingrid Vergara, de sa famille et des autres membres du MOVICE-Sucre, dans le strict respect de leurs souhaits ; engagez-les à diligenter une enquête minutieuse et impartiale sur les menaces de mort adressées aux membres du MOVICE, à rendre les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.