Écrire Colombie. La fille d’Ingrid Vergara, défenseure des droits humains, prise pour cible

AU 122/13, AMR 23/020/2013, 13 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 JUIN 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La fille d’Ingrid Vergara, éminente défenseure colombienne des droits humains, a reçu un SMS indiquant que sa mère avait été tuée. Le 30 avril 2013, la fille d’Ingrid Vergara a reçu un SMS disant : « Salut salope, ta mère est mort, hahaha. » Ingrid Vergara est la porte-parole de la branche du Département de Sucre du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE) à Sincelejo, dans le nord de Colombie. Plusieurs membres de cette section ont été menacés de mort à plusieurs reprises. Ainsi, le 12 février dernier, une menace de mort a été adressée à plusieurs membres du MOVICE. Cette organisation lutte pour la restitution des terres volées en Colombie et vise à dénoncer les groupes paramilitaires qui agissent dans un climat d’impunité. La fille d’Ingrid Vergara a plusieurs fois été prise pour cible, dans le but de pousser sa mère à cesser ses activités en faveur des droits humains. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue : exhortez les autorités à assurer la sécurité d’Ingrid Vergara, de sa famille et des autres membres du MOVICE-Sucre, dans le strict respect de leurs souhaits ; engagez-les à diligenter une enquête minutieuse et impartiale sur les menaces de mort adressées aux membres du MOVICE, à rendre les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir