Écrire Shenthilvel Mahendrarajah (h), ancien enseignant de l’université orientale de Sri Lanka

ASA 37/015/2008 - AU 65/08 D’après certains témoignages, Shenthilvel Mahendrarajah a été enlevé par des hommes armés non identifiés le 19 décembre 2007 dans le village de Vinayakapuram (dans l’est de Sri Lanka). Il a peut-être été victime d’une disparition forcée. Les témoins de son enlèvement ont indiqué que six hommes armés en civil sont arrivés à Vinayakapuram à bord d’une camionnette blanche sans immatriculation. Vers 3 heures du matin, ils seraient entrés chez Shenthilvel Mahendrarajah et l’auraient entraîné jusqu’à leur véhicule, avant de quitter les lieux. En août 2007, Shenthilvel Mahendrarajah a quitté son poste d’enseignant à la faculté de sciences de l’université orientale de Sri Lanka et commencé à se cacher, après avoir reçu des menaces de la faction Pillaiyan d’un groupe armé qui s’était séparé des Tigres libérateurs de l’Eelam tamoul (LTTE). Il semble que cette organisation agit avec la complicité des forces de sécurité de l’État. Selon certaines sources, la faction Pillaiyan voulait que Shenthilvel Mahendrarajah accepte de se présenter en tant que candidat pour leur aile politique, les Tigres de libération populaire de l’Eelam tamoul (TMVP), lors d’élections locales qui allaient avoir lieu dans le district de Batticaloa. Shenthilvel Mahendrarajah a déclaré qu’il avait été torturé au cours de précédentes périodes de détention, notamment sur la base militaire de Palaly en 1996, lorsqu’il avait été arrêté en raison de son appartenance au Syndicat étudiant de l’université de Jaffna, ainsi qu’en 2001, lorsqu’il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.