Écrire Indonesie. Suryadi Swabuana, Jurit bin Abdullah et Ibrahim bin Ujang risquent d’être exécutés

AU 128/13, ASA 21/015/2013, 16 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 JUIN 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Trois hommes pourraient être exécutés d’un moment à l’autre en Indonésie, peut-être dès jeudi 16 mai dans la soirée. Ils ont été placés dans des cellules d’isolement et des membres de leur famille se sont déplacés pour être auprès d’eux. Selon une déclaration du parquet général datant de jeudi 16 mai, Suryadi Swabuana, Jurit bin Abdullah et Ibrahim bin Ujang seront exécutés ce mois-ci. Certaines sources crédibles ont cependant laissé entendre qu’il était possible que ces exécutions aient lieu le soir même. Il a semble-t-il été indiqué aux proches que les exécutions se dérouleraient sur l’île de Nusakambangan (province de Java central), où les trois hommes sont actuellement incarcérés. Suryadi Swabuana a été condamné à mort en 1992 pour le meurtre prémédité d’une famille dans la province de Sumatra du Sud. Il a déposé un recours en grâce, qui a été rejeté en 2003. Jurit bin Abdullah et Ibrahim bin Ujang ont été condamnés à mort en 1998 pour un meurtre prémédité qu’ils ont commis ensemble dans la province de Sumatra du Sud en 1997. Selon leurs avocats, ces deux hommes ont déposé de nouveaux recours en grâce en 2006 et 2008 respectivement, mais le président n’y a pas répondu. En Indonésie, les condamnés à mort sont passés par les armes. Ils ont le choix entre la position debout ou assise, ainsi qu’entre avoir les yeux bandés ou la tête couverte par (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.