Écrire Colombie. Tentative d’assassinat contre le défenseur des droits des indigènes Pedro Manuel Loperena.

AU 127/13, AMR 23/021/2013, 16 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 JUIN 2013 Le domicile de Pedro Manuel Loperena, défenseur des droits des indigènes dans le nord-est de la Colombie, a été la cible d’une attaque à la grenade le 11 mai 2013. Le 11 mai, deux motards non identifiés ont lancé une grenade contre la maison de Pedro Manuel Loperena, dans le quartier de Don Carmelo à Valledupar (département de César), au nord-est de la Colombie. Pedro Loperena est coordonnateur de la Commission des droits humains de l’Organisation Wiwa Yugumaiun Bunkuanarrua Tayrona (OWYBT), qui représente les Wiwas, peuple indigène vivant dans la chaîne montagneuse de la Sierra Nevada de Santa Marta. Cette Commission essaie d’obtenir justice dans des affaires de violations des droits humains, comme l’exécution extrajudiciaire de 11 Wiwas par des membres des forces de sécurité entre le 15 février 2005 et le 3 août 2006, ainsi que d’autres atteintes aux droits humains commises par l’armée, les organisations paramilitaires qui travaillent avec elle et les forces de guérilla. Cette Commission s’oppose aussi à un certain nombre de projets miniers, touristiques et d’infrastructure dans la région de la Sierra Nevada – projets qui, selon les Wiwas, les priveraient de leurs sources de nourriture, porteraient atteinte à leur mode de vie traditionnel et menaceraient leur survie. Pedro Loperena dénonce aussi activement les activités des groupes armés illégaux qui se poursuivent dans les zones où vivent les Wiwas. Au moment de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse