Écrire Exhortez les Etats-Unis à tenir leur promesse de fermer Guantanamo.

AU 129/13, AMR 51/029/2013, 17 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 JUIN 2013 Selon les autorités militaires, 102 des 166 personnes détenues sur la base navale américaine de Guantánamo Bay, à Cuba, observent actuellement une grève de la faim. Parmi elles, 30 sont alimentées par sonde. Ces derniers jours, le gouvernement américain a promis de prendre de « nouvelles dispositions » visant la fermeture du centre de détention. La grève de la faim ne fait que renforcer les craintes concernant l’état de santé des détenus de Guantánamo – déjà fragilisé à l’extrême par les années qu’ils ont passées en détention illimitée, ainsi que par les actes de torture ou autres mauvais traitements, la disparition forcée et les autres violations des droits humains dont ils ont pu être victimes depuis le début de leur privation de liberté. En outre, l’action de protestation lancée par ces personnes met en lumière le besoin urgent de soins médicaux prodigués par des praticiens indépendants, qui font actuellement défaut sur la base militaire. Le nombre de détenus qui observent une grève de la faim selon les sources officielles est passé de 14 à la mi-mars à 45 à la mi-avril, avant d’atteindre la barre des 100 le 27 avril. Au 16 mai, les autorités ont dénombré 102 détenus en grève de la faim, dont 30 alimentés par sonde. Alimenter de force un détenu en grève de la faim qui disposent de toutes ses facultés mentales est contraire à la déontologie médicale et constitue une violation du droit à la liberté d’expression. Les grévistes de la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.