Écrire Pologne. Des Roms toujours sous la menace d’une expulsion forcée

Action complémentaire sur l’AU 83/13, EUR 37/005/2013, 17 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 JUIN 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 7 mai, la municipalité de Wroclaw a remis à une vingtaine de Roms vivant dans un campement rue Paprotna un préavis d’expulsion de 14 jours sans les avoir consultés à ce sujet. Ces personnes, parmi lesquelles se trouvent des enfants, se sont installées à cet endroit il y a trois ans, à la suite d’une précédente expulsion. C’est la seconde fois en deux mois que la municipalité de Wroclaw ne respecte pas la procédure préalable à toute expulsion planifiée. En effet, 60 Roms installés dans la rue Kamienskiego sont sous la menace d’une expulsion forcée depuis la fin mars. À la suite de l’Action urgente publiée le 4 avril (lien ci-dessous) au sujet de la menace d’expulsion forcée pesant sur les Roms de la rue Kamienskiego, la municipalité de Wroclaw a rencontré des délégués d’Amnesty International-Pologne le 12 avril. Les représentants de la ville ont fait part de leur volonté de se conformer aux normes relatives aux droits humains, y compris celles qui concernent le droit à un logement convenable et les expulsions forcées. Cependant, en planifiant des expulsions qui visent les habitants d’un autre campement, situé rue Paprotna, ils vont à l’encontre de leurs déclarations. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en anglais, en polonais ou dans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !