Écrire Guinée Equatoriale. La famille de Jerónimo Ndong, un dirigeant de l’opposition, arrêtée

AU 132/13, AFR 24/002/2013, 20 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 1er JUILLET 2013. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’épouse et le frère du dirigeant d’un parti de l’opposition en Guinée équatoriale ont été arrêtés dans la capitale Malabo dans la nuit du 20 mai. Ils sont détenus au secret, semble-t-il pour faire pression sur le dirigeant de l’opposition afin qu’il se rende. Medianera est l’épouse de Jerónimo Ndong, secrétaire général du parti d’opposition de l’Union populaire (UP), et Ubaldo Mesi Ndong est son frère. Sept soldats environ se sont présentés au domicile de Jerónimo Ndong pour l’arrêter le 20 mai, juste après minuit. Comme il s’était enfui, les soldats ont embarqué sa femme et son frère, laissant les cinq enfants de Medianera et Jerónimo Ndong, âgés de six mois à six ans, seuls dans la maison. Medianera et Ubaldo Mesi Ndong sont détenus au secret. Le président de l’UP a déclaré que la police lui avait assuré qu’ils seraient relâchés dès que Jerónimo Ndong se serait rendu. Jerónimo Ndong avait été interpellé le 15 mai, vers 8 heures, avant une manifestation pacifique prévue plus tard dans la journée. Cette manifestation n’a pas eu lieu en raison de la forte présence militaire et policière à Malabo ce jour-là. Jerónimo Ndong a été emmené au poste de police central de Malabo, avant d’être relâché sans inculpation le 19 mai vers 14 heures. Dix autres personnes sont toujours détenues au secret, après avoir été arrêtées aux alentours du 15 mai (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.