Écrire Haïti. Le défenseur des droits humains Patrice Florvilus menacé de mort.

AU 136/13, AMR 36/013/2013, 22 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 JUILLET 2013 Un avocat spécialiste des droits humains à Port-au-Prince, en Haïti, subit des menaces et des actes d’intimidation depuis le 15 avril, date à laquelle deux hommes ont été arrêtés et battus. L’un d’eux est mort en détention, et cet avocat représente maintenant les deux hommes. Au cours des derniers jours, Patrice Florvilus, avocat spécialiste des droits humains et directeur exécutif de l’ONG Défenseurs des Opprimés (DOP), a reçu des informations sérieuses indiquant que sa vie est en danger, car il représente la famille de Méris Civil, qui a été arrêté le 15 avril 2013. Passé à tabac, cet homme est mort en garde à vue. Patrice Florvilus représente également Darlin Lexima, qui a été interpellé en même temps que Méris Civil. Celui-ci a également été battu mais il a été relâché sans inculpation. Le même véhicule de police a suivi la voiture de Patrice Florvilus les 15, 17 et 19 avril. Le 11 mai dernier vers 18 heures, deux hommes se présentant comme des policiers ont barré la route de Darlin Lexima dans la municipalité de Delmas. Ils l’ont averti de ne pas parler publiquement des sévices qui lui avaient été infligés en avril ou de la mort de Méris Civil. Le 7 mai 2013, DOP a tenu une conférence de presse concernant l’homicide de ce dernier. Au cours de ces derniers jours, Patrice Florvilus a reçu des informations sérieuses indiquant que sa vie était en danger. Méris Civil et Darlin Lexima ont été arrêtés tôt dans la matinée du 15 avril pour (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir