Écrire Corée du Nord. Neuf adolescents renvoyés de force en corée du nord

AU 141/13, ASA 24/006/2013, 31 mai 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 JUILLET 2013 À KIM JUNG-UN, COMMANDANT SUPRÊME DE L’ARMÉE POPULAIRE CORÉENNE, C/O : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités chinoises ont renvoyé de force neuf adolescents nord-coréens dans leur pays d’origine, où ils risquent fortement d’être victimes de détention arbitraire, de torture et d’autres formes de mauvais traitements ou de disparition forcée, d’être soumis aux travaux forcés voire d’être exécutés. Neuf Nord-Coréens, âgés de 14 à 19 ans, ont été arrêtés le 10 mai au Laos, placés en détention pour avoir franchi illégalement la frontière chinoise et renvoyés de force dans leur pays d’origine. Le 27 mai, ils auraient été conduits de Vientiane, la capitale laotienne, à Kunming (Chine) et emmenés en avion à Pékin. Selon les informations recueillies par Amnesty International, ils ont été expulsés vers Pyongyang (Corée du Nord) le 28 mai. Des fonctionnaires nord-coréens les auraient escortés de Vientiane à Pyongyang. Le gouvernement sud-coréen avait pourtant fait part aux autorités chinoises et laotiennes de sa volonté d’accueillir les neuf adolescents. Les Nord-Coréens qui souhaitent se rendre à l’étranger doivent obtenir une autorisation de l’État. En outre, depuis les récentes opérations de répression, il est de plus en plus difficile de franchir la frontière avec la Chine et de fuir vers un pays tiers comme le Laos ou la Thaïlande. En effet, les autorités chinoises (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir